Rompre avec un client difficile : solution et mode d’emploi (immobilier)

Soyons honnêtes, rompre est difficile, toute relation, personnelle ou professionnelle, peut être difficile à terminer. Parfois, c’est le meilleur moyen d’avancer, mais cela ne veut pas dire que c’est facile.

Les agents immobiliers et leurs clients forment souvent un lien substantiel au cours de leur travail ensemble. L’achat ou la vente d’une maison est un grand voyage financier et émotionnel, de sorte que des liens profonds se forment fréquemment au cours du processus.

Cependant, il est de temps en temps nécessaire de le faire. Lisez ce qui suit pour savoir comment aborder cette question sensible afin d’être prêt le jour où vous y serez confronté.

Les raisons de mettre fin à la relation avec un client

Bien que ce ne soit jamais votre premier choix, il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles vous pouvez être amené à rompre avec un client. Nous savons que c’est une période stressante et que les clients peuvent avoir une mauvaise journée de temps en temps. Cela dit, si un client est constamment impoli ou irrespectueux, il est peut-être temps pour lui de partir.

Des attentes irréalistes peuvent également mener à une rupture. Soyez clair dès le départ sur le budget, le calendrier, les préférences de communication et le temps de réponse. Si votre client ne respecte pas ces attentes pendant le processus, il est sûrement temps de passer à autre chose.

Parfois, les gens aiment regarder des maisons, mais ne sont pas vraiment prêts à acheter ou à vendre. Si cela ressemble à l’un de vos clients, une rupture partielle – une pause – pourrait être une bonne idée.

Rompre avec un client difficile

Si vous avez identifié un client qui entre dans l’une de ces catégories, vous vous demandez peut-être comment couper le cordon, pour ainsi dire. Voici quelques conseils pour vous aider à rompre avec votre client.

Examiner votre contrat

Tout d’abord, examinez attentivement le contrat que vous avez signé avec lui, qu’il s’agisse d’un contrat d’inscription ou d’un contrat d’agence d’achat. La plupart des contrats comportent un certain nombre de clauses qui précisent comment et quand chaque partie peut mettre fin au contrat.

Mettre tout par écrit

Rédigez une décharge mutuelle et montrez-la à votre courtier avant de l’envoyer à vos clients. Veillez à ce que toutes les parties signent et conservez une copie du document pour vos dossiers. Cela vous protégera ultérieurement en cas d’action en justice. Une simple discussion et une rupture verbale ne suffiront pas.

Si vos clients refusent de signer une décharge mutuelle, faites intervenir votre courtier. Souvent, une tierce partie parlant à vos clients peut contribuer à fournir un point de vue quelque peu objectif qu’ils écouteront.

Les éléments émotionnels qui ont probablement contribué à la rupture peuvent être mis de côté.

S’ils ne veulent toujours pas signer la décharge mutuelle, il est temps de faire intervenir des avocats des deux côtés. Une fois que cela se produit, ne communiquez pas directement avec vos clients. Toutes les communications doivent passer par les voies légales établies.

Soyez respectueux et transparent

Les émotions entrent fréquemment en jeu lorsqu’il s’agit de ruptures. Essayez de ne pas les laisser transparaître dans vos communications avec vos clients. Soyez respectueux dans vos communications, même si vous avez quelques « mots de choix » à partager.

Soyez également transparent. Si vous avez commis une erreur, soyez honnête à ce sujet. Cela peut grandement contribuer à réparer une relation ou du moins à la terminer en bons termes.

Fournir une nouvelle référence

Ne laissez pas vos clients en plan lorsque vous rompez avec eux. Proposez-leur toujours de les recommander à un autre agent qui pourrait mieux répondre à leurs besoins. Vous pouvez parfois obtenir une commission pour cette recommandation, afin que le temps que vous avez passé à travailler pour eux ne soit pas une perte financière totale.

Comment éviter les clients difficiles

De temps en temps, la meilleure façon d’éviter les ruptures est d’éviter les types de clients qui ne conviennent pas au départ. Définissez des attentes claires dès le départ et assurez-vous que vos clients potentiels sont à l’aise avec elles. Vous pourrez vous référer à ces attentes plus tard si les choses commencent à se gâter. Ils peuvent aussi décider de changer d’agent immobilier dès le départ s’ils ont l’impression que vos attentes ne répondent pas à leurs besoins.

Le résultat final : Rompre avec un client n’est pas facile, mais cela doit parfois être fait.

Aucun agent immobilier ne conclut un contrat avec des clients en pensant qu’il se terminera par une rupture. Utilisez ces conseils pour rendre ce processus aussi facile et cordial que possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *